Prix Louis Cros

Le Prix Louis Cros

Le Prix Louis Cros a été créé à l’Institut de France, sous l’égide de l’Académie des sciences morales et politiques, par convention avec le CUIP. Il récompense, annuellement, une œuvre dans le domaine de l’éducation et de la formation.

Il est décerné à l’auteur ou aux auteurs d’un ouvrage ou d’un travail universitaire (thèse soutenue avant la date de forclusion) édité ou non, rédigé exclusivement en français. Le jury apprécie particulièrement les travaux susceptibles d’éclairer non seulement les spécialistes et les praticiens, mais également le grand public, sur les enjeux et les défis contemporains de l’éducation et de la formation.

Hémicycle
institut vue de l'extérieur

Candidater

Candidater en remplissant le formulaire d’inscription

Les candidats, français ou étrangers, âgés de moins de 45 ans à cette date, devront s’inscrire au plus tard le 24 mars de chaque année à l’aide du formulaire (cf. Lien ci-dessous « Déposez votre candidature »).

Merci d’y joindre un CV et une lettre de candidature électronique à l’adresse du président de l’association et :

  • Pour les ouvrages : un exemplaire électronique.
  • Pour les thèses : une version électronique + le rapport de jury.

Le/la candidat.e devra également envoyer pour le 30 mars au plus tard son CV, sa lettre de candidature et une version imprimée de sa thèse ou, selon le cas, deux exemplaires de l’ouvrage édité par voie postale à
CUIP, 218 avenue du Maine 75014 Paris

Les lauréats du Prix Louis Cros

2021

  • Aissata Assane Igodoe

    Pour sa thèse, Scolarisation des filles et genre: influence des rapports sociaux de sexe sur la scolarisation des filles au Niger, soutenue à Sorbonne Université le 11 janvier 2019

  • Arnaud Pierrel

    Pour sa thèse, Des amphis d’apprentis. Genèses, structurations et composition sociale des formations en apprentissage dans l’enseignement supérieur, soutenue en décembre 2020 à l’Université de Poitiers

2020

  • Cédric Boulard

    Quand l’Education nationale se fait nouvelle. Le cas de l’enseignement secondaire, de 1930 à nos jours, soutenue à Sorbonne Université le 11 janvier 2019

  • Eric Saillot

    Pour son ouvrage (S’)ajuster au cœur de l’activité d’enseignement-apprentissage. Construire une posture d’ajustement, Éditions L’Harmattan, 2020.

  • Elsa Bedos

    Pour L’enjeu de la qualité dans l’enseignement supérieur saoudien. L’instrumentalisation de l’action publique, soutenue le 9 juillet 2019 à Sciences Po Paris.

2019

  • Mara Donato di Paola

    Enseigner les Lettres au XIXe siècle. Histoire sociale et politique comparée des professeurs de l’enseignement secondaire public en Belgique et en Italie, soutenue en 2018 à l’Université libre de Bruxelles

  • Bénédicte Girault

    Pour Mémoires d’un ministère. Une analyse secondaire de l’enquête orale du Service d’histoire de l’éducation (c.1950-c.2010),

  • Edenz Maurice

    Pour « Faire l’école dans une « vieille colonie ».